UNION JAUNE ET CITOYENNE
La Force de L'Union

Préambule

Le ressort premier du mouvement des gilets jaunes restera devant l’histoire un appel spontané à la justice sociale. Ensuite de mois en mois, le mouvement s’est étoffé de revendications plus précises, plus argumentées et plus construites.

Dès le début, deux postures se sont conjuguées.

La première, réagir de façon basique, mais ô combien légitime, contre les inégalités sociales en perpétuelle croissance depuis les années 80 sous la pression libérale.

La seconde, ressusciter l’esprit du Conseil National de la Résistance (CNR) qui, au sortir de la seconde guerre, en 1945, consacra des avancées sociales compatibles avec l’essor économique des Trente Glorieuses.

Cette conjugaison a produit une somme impressionnante de rapports dont le chapitre social représente un des chapitres le plus conséquent.

 

Mentionnons aussi dans ce préambule l’inscription du principe de Sécurité Sociale dans la Constitution à savoir sa déclinaison en 5 branches existantes.

Dans ce chapitre, il est donc question de la branche famille (dont handicap et logement…) qui entre de fait dans les dispositions constitutionnelles et à laquelle est ajoutée la garantie sociale vieillesse et dépendance.

 

* * * *

Le chapitre Liberté d’Expression et Médias vous sera proposé prochainement.

En voici les titres et alinéas.

 

Préambule

Le minimum vital

Objectif Zéro SDF

Urgence alimentaire

Des logements accessibles et en bon état

 

Des revenus dignes

Salaire minimum

Retraite minimale et Minimum Vieillesse

Soutien aux personnes en situation de handicap

Des écarts de salaires régulés

Précarité et chômage

Politique familiale

Nos enfants

Mariages et PACS

Nos anciens

Successions

Funérailles

Renvois aux chapitres spécifiques recoupant la Politique Sociale

Services Publics et Sécurité Sociale

Politique de Santé Publique

Droit du Travail et Représentations Salariales

 

* * * *